Lili

Publié le par Alex Owl


   
    Depuis quelques semaines Lili ne rit plus.
  Je fais le clown. Je marche sur les mains. Je lui promets des voyages extraordinaires à la découverte de mondes inconnus.
    Avant, elle se serait roulée sur le tapis avec moi et ça se serait terminé par une bagarre mémorable de chatouilles. Mais là, elle ne bouge pas, regarde à peine au-delà d'elle même, retranchée du monde.

    Elle semble porter un secret si lourd qu'il a écrasé tout son élan, son rire, son envie, qu'il a écrasé Lili toute entière.
    Elle respire à peine à présent. Elle sait qu'elle n'est pas faite pour être écrasée comme ça, elle cherche une échappatoire... elle hurle parfois et ses cris résonnent dans une maison presque vide.

    Et puis de temps en temps, quand je m'approche trop, elle retrouve son visage d'avant, redevient Lili, se déplie et apparaît, un sourire se dessine... comme pour me persuader qu'il n'y a rien qui cloche. Et ça résonne comme une fausse note dans un requiem sublime. Mais les grands sont ainsi faits Lili qu'ils n'oublient pas facilement et ruminent leurs craintes longtemps après le retour du soleil... je te soupçonne Lili, de messes basses insurmontables... de violents conciliabules intérieurs, de crier ton silence pour que je l'entende...

plan du Glob (pour Chris et tous les Globber !) : [1] [vous êtes ICI !] [3] [4] [5] [6]...

Publié dans Lili

Commenter cet article

Alex 21/03/2007 20:33

Merci Seb de ta vision de Lili, la came, possible mais pas encore...ok pour la bande et le vespa... on peut être combien dessus ? Est-ce que je pourrais le conduire ? Juste un peu...s't'euplê...Christine,Elle m'échappe parfois Lili, ce petit bout de femme au courage grand comme un océan... il ne faut pas la casser... juste un murmure, chuuuuttt... elle s'endort... le mystère demeure !

christine@wilmesmascaux.com 21/03/2007 10:28

Cette petite Lily , si début de femme si chatte,  instinctive à l'écoute à la découverte d'elle et de son monde...je pense à Colette quand elle racontait ses enfants et sa chatte... :)

seb 21/03/2007 00:37

Lili je la vois, je la sens hyperréaliste. Elle risque de finir dans la came si elle ne voit pas vite un psy,mais je ne suis pas son auteur. Merci chris, je constateque tes lecteurs sont de véritables auteurs... On va former une bande. j'ai déjà un vespa.

Alex 20/03/2007 23:19

Bonsoir en passant à tous les passants... plutôt tard, le silence de la nuit me laisse le temps... le boulot se calme... restent les émotions fortes que distillent les alambics de nos fertiles vies sur le grain du papier et les pixels LCD.Content que tu ais rencontré Lili, Tyrane... et qu\\\'elle te touche. Elle est belle, tout en graine, en devenir...Merci Seb, une plume c\\\'est bien naturel pour un Hibou ! Par contre de ton côté quelle écriture ! Le mystère de Lili doit encore persister quelques temps et apparaitre lentement... comment tu la vois toi ?L\\\'humour comme maladie, je propose de lancer un web-aboratoire collectif rien que pour étudier cette maladie émergente... est-ce que l\\\'épidémie nous guette ? Quels traitements pouvons nous envisager ? Quelles mesures de protection et de prévention ? Ou bien faut-il succomber sans résister ? Es tu encore triste Chris ? C\\\'est d\\\'être maman qui te mine, c\\\'est le Bloggy blues...Salut MissycalouSi quelqu\\\'un connait Lili ? Oui bien sûr... comment vous dire... elle est... comme... enfin presque une... toute petite... et parfois... et puis elle... juste comme ça ! Tu la connais ?

missycalou 20/03/2007 18:15

Lilli, kelkes unes ou uns la connaissent. Lili si bien décrite dans son écriture du silence qui est pleins de maux  à mots. Cris à corps non pas perdus ...ni prisonniers...différence de la perception environnante dans une impasse