Carnet du Hibou...

Publié le par Alex Owl

    Une fois n'est pas coutume, j'ai décidé de vous présenter un très bon ami à moi.
    C'est sur lui que je me repose dans les coups durs, il est toujours là, fidèle au poste même dans les pires tempêtes. Et il a du mérite car il est planté en plein vent, sur le front de mer, dans un coin perdu le long de la côte. Je passe de longs moments perché sur son dos. Il n'est pas très bavard alors nous restons là en silence.
    Oh ce n'est pas un ami très chic contrairement à ce que vous pourriez croire, d'ailleurs ce n'est pas par hasard qu'il n'est pas dressé sur une ballade au clair de lune ou bien le long de remparts. Il est trop modeste, un peu rouillé et pas très à la mode. Très banal en somme comme ami, mais solide.
    De chez lui on peut voir la mer, la côte aussi, toute déchirée, avec ses rochers, ses falaises. Et puis des tas de gens passent là, certains s'arrêtent à la baraque à frites tout à côté... On ne s'ennuie jamais avec mon ami. Il est le plus formidable lampadaire que j'ai connu et je tenais à ce que vous le rencontriez ! Et donc le VOILA !


   
    Je vous avait prévenu, il est plutôt quelconque vu de loin mon lampadaire, avec sa poubelle à grande bouche juste au pied. Ca sent toujours un peu le papier gras, la frite et le tabac froid. En plus, là, sur la photo, le ciel est gris, ça ne l'avantage pas.

    Pourtant, c'est le lampadaire le plus heureux que je connaisse... car quelque soit le temps et l'heure, il veille sur...



... et lorsque la nuit tombe c'est à lui que revient la mission d'y mettre un peu de lumière.

    Voilà, c'est mon ami le lampadaire, je vous emmenerai le voir de temps en temps. Ca lui fera plaisir d'avoir un peu de compagnie. Et si vous passez près de lui un jour, que vous le reconnaissez, glissez lui un petit mot et arrêtez vous un instant près de lui... peut-être qu'alors, vous aurez la chance de le voir s'allumer.


Publié dans Carnet du Hibou

Commenter cet article

Quichottine :0010: 25/12/2007 18:50

Je vais venir jouer à la tageuse... Laisser des traces de mon passage, juste comme ça. Pas pour dire si j'ai aimé ou non, parce qu'il est évident que si je n'aimais pas, je ne m'arrêterais pas sur tes pages... mais pour te laisser un sourire, un regard, un petit mot... ou des points de suspension...

Alex Owl 26/12/2007 10:02

Merci Quichottine... j'attends aussi ton nouveau "look"...

lancelot 30/01/2007 20:39

Chouette mon Hibou pour ce tendre billet. Je me suis fais avoir en pensant à un homme, avant de finir la lecture. Mea culpa.

Osiris 22/01/2007 18:32

On serait tenté de prendre sa place pour admirer la mer nature et regarder vivre le monde...Qu'importe la rouille puisqu'il y a le vent...

Sophie (Ti Taz sur OB) 21/01/2007 10:48

Bonjour lampadaire! Effectivement, il n'est pas à plaindre... Quoi que avec tous ces embruns... il doit avoir les articulation un peu rouillées non?
lol
Bisous et bonen journée

Alex Owl 21/01/2007 12:15

Rouillé c'est vrai mais on lui donne un coup de peinture de temps en temps et puis l'iode c'est excellent, c'est une habitude par ici d'aller les yeux plissés et lavés de sel...le Hibou