Life with Kreg !

Publié le par Alex Owl

Juste une petite pause avant de reprendre le fil de "Chronique des recouvrances". Pour laisser le temps au secours d'arriver...

Est-ce que vous avez profité de l'article d'hier pour vous dégourdir ? Vous savez que nous sommes beaucoup trop sédentaires, tous, et encore plus les mordus du blog et du WEB. Mais rassurez vous il n'est pas trop tard, descendez un peu jusqu'à l'article précédent et revenez ensuite ici, je vous attends... (d'accord je vous mets un lien, mais c'est vraiment un lien pour flemmard, c'est juste en dessous ! LIEN !!!)

Voilà, ça y est ? On se sent mieux non ? Retournez-y quand vous voulez, une, deux, trois fois par jour si vous en ressentez le besoin. Ce n'est pas remboursé par Dame Sécu. mais c'est gratuit alors... Par contre évitez au boulot, ça surprend toujours un peu au début... et puis envoyez un petit mot à
Ciscool, ça lui fera plaisir.

Dans "Chronique des recouvrances" notre narrateur est très mal en point, je ne vous le cache pas. Quelques experts médicaux se sont penchés sur le texte et ont un avis très réservé quand au pronostic à court terme. Alors j'ai voulu retarder la publication de la suite, juste un peu au cas où... si ça se passe mal, il aura eu quelques heures de plus, le personnage, vous comprenez ?

Ben oui, comme j'ai ce pouvoir là, publier ou pas, tout de suite ou plus tard, je pouvais bien faire ça pour lui. En même temps, vous allez penser que je ne suis pas très charitable de le laisser plus longtemps encore dans la situation dans laquelle il est. C'est vrai, est-ce qu'il ne vaudrait pas mieux en finir tout de suite ? Si c'est comme ça que ça doit finir... comme en plus il souffre, il a froid, il est seul et il n'est, après tout, qu'un personnage de fiction, pourquoi ne pas l'achever rapidement ? C'est toujours la question, s'acharner ou en finir ! Difficile question...

Finalement j'ai décidé de lui laisser quelques heures supplémentaires avant de poursuivre le récit. N'allez pas y voir un quelconque subterfuge de ma part pour tenter de gagner du temps pour écrire la suite. La suite est là, elle attend elle aussi, elle piaffe d'impatience, ne demande qu'à devenir... alors ? Ben demain, promis... comme ça je coupe la poire en deux !

D'ailleurs allez donc jeter un oeil , en attendant ! In english, ça dérouille un peu les vieux souvenirs de cours de langue, de séjours linguistiques et autres corress. on the other side of the Channel...


Life With Kreg

Publié dans actu. et cogitations

Commenter cet article

Iroise 19/01/2007 15:13

Je te mets d'office dans mes favoris car j'aime beaucoup ta plume
Iroise