La pédagogie par l'échec...

Publié le par Alex Owl

Je suis étonné par la survenue récente de deux évènements qui pourraient sembler n'avoir rien à voir l'un avec l'autre de prime abord et qui pourtant sont bizarrement entrés en collision au cours de mes réflexions matinales. C'est pourquoi j'ai jugé bon de vous en toucher un mot, accident ou lien logique, qui sait ?


Nous apprenons tous, et en ce qui me concerne, avec consternation, que G.W. BUSH, excellent président des États-Unis d'Amérique, envisage avec le plus grand sérieux d'envoyer 21500 GI's supplémentaires en Irak afin de prêter main forte aux 130 000 soldats déjà sur place et de rendre hommage probablement, aux 3000 qui sont tombés au champ d'honneur depuis 2003...

Bon, et voilà, c'est reparti... Pourtant nous n'avons toujours à ce jour, aucune preuve scientifiquement valable pour affirmer que la paix et la démocratie sont proportionnelles dans un pays à la quantité de forces militaires déployée. Donc soit G.W. BUSH a des informations que nous ne possédons pas au sujet de la meilleure manière de cultiver la démocratie, soit il y va un peu légèrement avec ses GI's.

En attendant ça fait vendre du saint-frusquin militaire... ils doivent se frotter les mains les présidents directeurs généraux des usines à fusils et à mines en tout genre. Peut-être même qu'ils vont se fendre d'une carte de voeux à Georges, qui sait ?


Mais revenons à notre propos car en effet, au même moment où nous apprenions la nouvelle grande migration probable de militaires américains, je découvrais sans moins de consternation que dans l'école de mes enfants, en toute-toute-toute petite section de maternelle (il faut bien commencer un jour...), il existe une chaise particulière dans un coin de la classe, destinée à recevoir les enfants qui n'auraient pas été sages, une sorte de «coin», une punition suprême, une pédagogie révolutionnaire, par l'humiliation. Tout le monde dans l'école parle de cette chaise, la menace pèse en permanence, les regards en coin se multiplient... si tu n'es pas sage tu va aller sur LA chaise, «LA CHAISE DU VILAIN» ! Hé oui, c'est comme cela qu'elle s'appelle, «la chaise du vilain», une réincarnation du père fouettard, l'arme absolue, l'invention la plus géniale de ces dernières années...


Et allez savoir pourquoi, quand j'ai entendu parler de la « chaise du vilain », ça m'a fait penser à BUSH ?


Publié dans actu. et cogitations

Commenter cet article