Chronique des recouvrances [1]

Publié le par Alex Owl

Je voulais être à l'anniversaire de mon fils, ce jour-là, ne pas le manquer, soulager cette culpabilité de ne jamais avoir été présent quand il le fallait, ou peut-être simplement d'avoir manqué chaque jour un peu des moments importants. Je m’étais laissé emporter par la vie, loin de ce qui est beau, de ce qui est léger, de ce qui fait sourire, loin de mes enfants et de Marie. Alors pour ne pas manquer à la parole donnée, ne pas être une fois de plus absent, j’ai seulement accéléré, enfonçant le pied sur la pédale de mon vieux Berlingo.


    Tout aurait dû se passer sans problème, j’avais fait la route des milliers de fois. Il faisait presque nuit, je comptais les kilomètres - plus que la moitié… - Les bandes blanches s’étiraient sur le bitume pour ne plus faire qu’une ligne continue. La galerie sifflait au vent. J'allais bientôt passer au dessus de la Rance. Le passage au dessus de la Rance était toujours un moment unique pour moi. Soit qu’il me dise de revenir bientôt soit qu’il m’accueille au retour. Le pont St Hubert me procurait toujours le même sentiment de plénitude, l'impression de m'envoler, le regard plongeant dans les eaux émeraudes et froides de la rivière en contre-bas. Chaque fois, jaugeant la marée d’un regard vers les rochers et la direction du vent par celle que prenait la houle, je me projetais sur mon kayak, au milieu des vagues. Chaque fois le courant me ramenait vers eux, à la maison, là-bas un peu plus loin vers les collines


    J’avais mis la radio, assez fort pour couvrir le bruit du moteur. La voix de Jean LEBRUN était en train de piquer au vif ses invités, de les «cuisiner», juste après le journal. Le journal justement, celui du soir, avait étalé ses catastrophes, ses mauvaise nouvelles, ses probabilités improbables, ses projections inquiétantes, ses analyses peu rassurantes, tout le long de la tombée de la nuit. Décidément l’automne arrivait à grand pas.


Publié dans A suivre...

Commenter cet article

missycalou 10/01/2007 12:43

vite la suite!