de loin... [3]

Publié le par Alex Owl

Les danseurs s'agitaient de mouvements convulsifs des épaules et des jambes, les bras balancés  comme des poids morts, abandonnés. En lignes successives, ils s'approchaient mécaniquement du mur sonore dont les basses faisaient trembler les corps. Ils passaient alors un moment en étrange conciliabule agité avec les enceintes, le visage à quelques centimètres d'elles, et repartaient à l'arrière pour laisser la place à d'autres avant de revenir.
Vague après vague, en un mouvement perpétuel, ils se relayaient dans cette extraordinaire conversation avec le son. Parfois l'un ou l'autre s'écroulait d'épuisement ou vaincu momentanément par des potions hallucinogènes puissantes, et restait là, sur le sol, tandis que la danse continuait.

La même scène se déroulait devant des dizaines de murs grondant, à travers la lande. Des milliers de danseurs s'agitaient par gestes saccadés. Dans cette mélopée titanesque, tous étaient enveloppés du même rythme puissant de battements cardiaques, au coeur d'une matrice originelle extraordinaire.

Une immense transe avait emporté la lande du Nord et ses drôles de danseurs fous, et menaçait les improbables passants qui s'y seraient aventurés.

Rien ne semblait pouvoir stopper cette gwerz endiablée qu'on pouvait entendre à des kilomètres à la ronde et les habitants de la région s'étaient enfermés chez eux derrière portes et volets, de peur sans doute, d'être eux aussi emportés.

[à suivre...]

Publié dans A suivre...

Commenter cet article