passage

Publié le par Alex Owl

A runes closes de lierre entrelacé,
le lac étire ses rives en lacet.
Je puise ici l'onde console
le vibrato des houles folles.

Et quoi,
n'y a t-il pas d'autre passage
que ce sillon qui file lent
entre les vagues d'un autre âge
sur ce styx bleu de l'outre temps ?

Comme une bouteille, transparente
fond et ruisselle en vase d'argent
tombée de la main ennivrante
d'une prétresse à dix talents.

Je voudrais voir aussi la mer
la grande eau salée irriguant
les sillons brulés de l'aber
et les chants de nos grands-parents.

Sonne, sonne, clocher bancal
réponds à nos vieux oubliés
Que la glaise enterre encore
Aux mille nuits déjà tombées.

Et va... le vent attend.





Publié dans poèmes

Commenter cet article

Quichottine 25/12/2010 00:21



Une pensée pour toi en passant, Alex. J'espère que tu vas bien.


 






Quichottine 29/12/2009 11:37


Je venais t'apporter mes vœux. Malgré le copié/collé de cette image, ils sont sincères...



Gros bisous, Alex.


Quichottine 12/04/2009 12:29

Un passage aujourd'hui... Que ce jour de Pâques te soi doux.Je t'embrasse, Alex. Où que tu sois.

lizagrece 29/09/2008 13:26

Poètes et hiboux sont bienvenus dans "LA VITNE DU LIBRAIRE" LIZAGRECE

Bubo 28/09/2008 21:51

Oui ! Nous ne sommes plus seuls ! Et vous non plus, bande de petits hibouphiles ! D'autres amoureux des hiboux vous attendent sur www.buboslife.skyrock.com ! Vous aussi, rejoignez nous sur www.buboslife.skyrock.com, et decouvrez la vie trepidante de Bubo, un hibou vraiment pas comme les autres ! A tres bientot sur www.buboslife.skyrock.com !!!